Le Gros Peuplier

Accueil > Photographie > Charmate

Charmate

dimanche 25 juin 2006

À Charmate, ce sont des souvenirs très vieux, je ne peux pas vraiment dire quel âge j’avais, mais Alice m’avais dit plus tard que ces souvenirs étaient antérieurs à 1 an.

- Le premier, n’est pas glorieux !... c’est celui d’un bébé qui pleure et qui pleure encore, parce qu’il est seul, qu’il fait noir... et alors qu’il est sur le point de s’endormir bercée par les pleurs, arrive comme un ouragan, ma mère, qui n’en peut plus de m’entendre pleurer, et qui me flanque une fessée mémorable tellement mémorable que c’est elle qui a fixée l’image dans ma tête.
Je me souviens d’une petite chambre où il fallait monter quelques marches pour y accéder, le petit lit à barreaux était à droite tout de suite en entrant.
En bas je me souviens de deux grandes pièces de part et d’autres de ce petit escalier. A gauche c’était la chambre des parents, il y avait un grand lit sur le mur en face, une petite fenêtre à droite du lit. La pièce de droite par rapport à l’escalier était la pièce principale. Sa porte donnait directement sur une petite coure bordée d’un mur avec une grille. D’ailleurs il y a une photo de Jo ou de moi sur ce petit mur.

Au fond de la coure, il y avait une ancienne bergerie, qui servait de WC. Cette pièce pas très haute en terre battue n’avait pas de fenêtre et d’ailleurs pas de porte non plus... Les tarantes y régnaient en maître, peut être vous demandez-vous ce que sont les tarantes ?
Ce sont de petits animaux qui ressemblent beaucoup aux lézards, et qui me fascinaient... pensez donc quand on les attrapait par la queue celle-ci se cassait tout net. En plus ma mère m’avait dit qu’elle repoussait...
Sylvia